Menu

Les Classiques

 

Col de la Temple, 3301 m

Panorama somptueux sur la face Nord des Ailefroides et sur le Glacier Noir, à voir absolument au lever du soleil…
La montée est assez aisée et idéale pour l’initiation au cramponnage. Cependant, les conditions de neige ou de glace peuvent rendre l’ascension problématique : il est nécessaire de bien se renseigner auprès des gardiens pour connaître les conditions.

Type de course : Neige et pierrier
Situation – orientation: Ouest
Difficulté: F
Pente Neige/Rocher: Passage à 35°
Horaire: 3 heures
Dénivellation totale: 900 m
Matériel spécifique: Piolet, crampons, casque…

Du refuge, suivre le sentier qui part au bout de la terrasse et le suivre pendant une dizaine de lacets. A l'intersection marquée d'un cairn, continuer tout droit pour contourner la croupe au dessus du refuge et atteindre le vallon de la Temple. Suivre le sentier jusqu’à un grand plateau enneigé au dessous du col (3000 m). Remonter ce plateau et viser le large col qui est bien visible sur la droite. La pente devient un peu plus soutenue sur la fin (35°).

     

 


Pic Coolidge : Arête sud (voie normale), 3775 m

Course très complète (neige, rocher, sens de l’itinéraire), dans un cadre grandiose et sauvage, propre au massif des Ecrins. Le Pic Coolidge est un magnifique belvédère qui offre un point de vue unique sur tout le massif des Ecrins, les Alpes du Sud et les préalpes.
Attention, bien que cette course soit cotée F (facile), les conditions d’enneigement peuvent en modifier la difficulté. N’hésitez pas à prendre connaissance des conditions auprès des gardiens.

Arête sud, voie normale
Type de course : Mixte
Situation – orientation: Sud
Difficulté: F
Pente Neige/Rocher: Passage à 35°/Un pas de III
Horaire montée: 5-6 heures
Dénivellation totale: 1365 m
Matériel d’alpinisme classique

Suivre l’itinéraire du Col de la Temple.
Depuis le col, suivre l’arête située à gauche. Au moment où elle se redresse fortement, prendre sur la droite les vires ascendantes (début sur 5 m en couloir cheminée).
Passer ce premier couloir, continuer à suivre les vires jusqu’à un deuxième couloir (enneigé ou non). Pour l’atteindre, on doit «embrasser» le rocher (petit pas de 3). Remonter ce couloir, ou sa rive gauche, jusqu’aux vires qui se trouvent à droite. Elles mènent à une petite brèche.

De là, prendre les vires (cairn) de droite qui conduisent sur un grand plateau neigeux.
Remonter ensuite la pente de neige pour atteindre l’arête rocheuse qui mène à l’antécime. A l’antécime, redescendre quelques mètres pour remonter sur le sommet principal.
Attention, entre les deux sommets, il peut y avoir de très importantes corniches en début de saison.

                 


Col des Avalanches, 3499 m

Belle course dans un cadre très sauvage. Idéal pour se dépayser et s’initier à l’alpinisme dans un cadre majestueux. Préférer le début de saison pour effectuer cette course, le glacier y est souvent en meilleure condition.

Voie normale
Type de course: Neige et glace
Situation – orientation: Ouest
Difficulté: F
Pente Neige/Rocher: Passage à 35 °
Horaire montée: 3 heures
Dénivellation totale: 1080 m
Matériel d’alpinisme sur glacier

Prendre le sentier au bout de la terrasse du refuge. Après une dizaine de lacets, prendre le sentier qui part en direction du col des Avalanches (chemin de gauche, gros cairn). Aux environs de 3000 m, prendre pied sur la rive gauche du glacier du vallon de la Pilatte. Passer sous l’arête ouest du Fifre et après un petit ressaut, gagner le col des Avalanches.

  • Itinéraire de descente : idem

    


Barre des Ecrins - la « traversée des Ecrins »

Une grande classique des Ecrins, qui contentera l’alpiniste désireux d’entreprendre une voie de difficulté modeste mais dans un environnement de haute montagne complexe. Le bon itinéraire n’est pas facile à trouver, mais les possibilités dans cette face sont multiples…
Un beau voyage, loin des itinéraires fréquentés.

face Sud, traversée des Ecrins
Type de course : Mixte
Situation – orientation: Sud
Difficulté: AD
Pente Neige/Rocher: Passage à 45 °/ III, max IV (équipé de vieux câbles)
Horaire montée: 7-10 heures
Dénivellation totale: 1700 m
Matériel d’alpinisme, prévoir éventuellement un deuxième piolet selon les conditions, un jeu de coinceurs et quelques friends

La description étant complexe et celle du guide Labande très précise, il est intéressant de s’y reporter. Le consulter au refuge.

Globalement, il faut monter au col des Avalanches. De là, repérer le deuxième cône de neige, celui qui monte le plus haut dans la face et le gravir. Une succession de couloirs et de traversées sur la droite nous emmène vers les pentes de neige sommitales puis sur l’arête faîtière qui mène au sommet.

     
Photos Bruno Mazier

Descente par la voie normale de la Barre des Ecrins, jusqu’au col des Ecrins. Descendre le col des Ecrins versant vallon de Bonne Pierre (passages délicats), puis suivre ce vallon jusqu’à la Bérarde.

 

    
Descente de la Barre des Ecrins et du Col de Bonne Pierre - B. Mazier

TwitterG+